I'm not crazy ; My reality is just different than your
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prez Satinka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snake
La nature se rit des souffrances humaines
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Prez Satinka   Dim 23 Juil - 17:43


Hay, moi c'est Satinka, ou Rosenrot !



I-Informations générales




Nom: Satinka, à l'origine. Mais son soldat l'appelle Rosenrot.
Age:Jeune adulte, presque adulte (aucune idée des années et d'à quoi elles correspondent)
Sexe: Jument
Race:Quarter Horse
Groupe: Cow-boys
Grade: Jument du sergent



II- Physique & Caractère




Physique:



Satinka, un prénom dérivé de Danseuse en amérindien, est une magnifique jument tout en muscle et en beauté. D'une robe de couleur étonnante, d'un brun très rouge à la naissance et à la mort du jour, de couleur cerise le reste du temps, Satinka possède aussi une longue crinière blonde, aux reflets argentés. Ayant une belle face de couleur argent, et les naseaux noirs, elle a aussi de fort jolis yeux bleus ciel. Ses sabots sont gris clairs. On note qu'elle ne possède pas de marque "US" : en effet, son cavalier, Ludwig, n'a pas voulu la marquer et par alliance, altérer sa beauté. Elle possède une voix magnifique. Une voix de sirène. Puissante et rapide, belle à tomber, c'est tout simplement Satinka ! Voila voila 'w'




Caractère:


Satinka est une jument assez casse pied, et bornée. Elle n'en fait qu'a sa tête, et ne fait que ce qui lui plait. Cela peu être un avantage ou un inconvénient pour son cavalier qui lui, est tout de même bien habitué aux caprices de la jument. Elle a beaucoup d'humour, et aime faire de belles phrases pour parler, même si cela pourrais être qualifié d'ironique plutôt que réel. Dans l'ensemble, on peut la décrire en quatre mots : Gentille, libre, têtue et drôle. Très maligne et intelligente, parfois immature, elle sait se faire envoûtante ou menaçante. De plus, mais quel garçon manqué ! Habituée depuis son enfance à côtoyer les étalons et à la rigueur militaire, elle a sût s'imposer parmi eux. Oh, et dieu qu'elle aime les défis ! Cette jument déteste qu'on soit meilleur qu'elle. Oui, elle est assez jalouse et possessive ! Et elle n'hésitera pas à aller au carton contre un autre cheval... Mais seulement si elle a une bonne raison de le faire.





III-Histoire





Il était trois fois ...


- Maman, Maman, quel est mon nom ?

La jument, d'un blanc immaculé, sourit à la petite pouliche :

- Ma puce, tu sais très bien que je ne peux pas te donner de nom ; tu attendras que ton indien t'en donne un.


La pouliche soupira, soufflant sur ses crins qui lui tombait devant les yeux, et se mit à trottiner dans le petit enclos de bois où elle était née, chez les indiens Séminoles. Dans peu de temps, un des indiens, comme ceux qui montait son père, un étalon bai qu'elle voyait rarement, et sa mère, viendrait la chercher, et lui donnerait enfin un nom ! La petite trouvait particulièrement idiot de devoir attendre, mais personne ne l'écoutait, et puisqu'il le fallait...


*
**


La pouliche ouvrit ses grands yeux bleus en entendant des bruits de pas s'approchant de l'enclos. Qui était-ce ? Deux indiens s'approchaient de l'enclos et, l'ayant atteint, entrèrent dedans. L'un était un vieil homme à l'air sage et aimant, regardant la petite avec des yeux plein de tendresse. L'autre était un jeune homme, qui regardait plus l'étalon bai que la pouliche, alors que celle-ci les rejoignaient, curieuse, en trottinant gracieusement.

- Regarde comme elle est belle ! Tu devrais être fier de l'avoir comme monture !

Le vieil homme jeta un regard mécontent à l'indien qui l'accompagnait, avant de se baisser et caresser la tête de la petite jument.

- Appelle-la Satinka.
- Comme tu le souhaite, Grand-Père.

Pas une seule fois le jeune indien n'avait regardé Satinka. Il dévorait du regard l'étalon de son père, majestueux, fier, puissant... Il avait voulu un étalon, un mâle, pas une petite jument comme celle dont il avait hérité. Mais il devait obtenir la progéniture des montures de ses parents, et ne pouvait pas changer cette loi.


*
**


Satinka avait grandie, oh que oui ! Mais depuis ce jour où l'indien l'avait obtenue comme monture, la jument n'avait cessée de se montrer forte et la plus parfaite possible. Il avait voulu un étalon pour sa force ? Satinka avait tout fait pour y ressembler ! Et si elle le pouvait, les surpasser ! Elle était fière de gagner la moindre course ! Fière que l'on vante ses mérites dans tout le camp ! Et pourtant, son cavalier, un véritable borné, ne l'appréciait toujours pas. A vrai dire, son indien ne l'apprécia jamais.

Dans cette tribu, où le lien entre les chevaux et leurs cavaliers était presque symbiotique, car les hommes étaient leurs yeux et les équidés leurs jambes, le jeune indien devait passer des épreuves, avec sa monture, afin de devenir enfin un homme-guerrier. Et d'établir un lien immortel entre lui et son cheval. C'est ainsi que Satinka, son indien sur le dos, se retrouva à passer les trois jours et trois nuits dans les bois et ravins alentours sans personne d'autres que le Grand Esprit... et les loups. Oh, Satinka n'avait pas peur, loin de là ! Elle devait être vaillante comme un étalon, et son cavalier était là ! Mais la troisième nuit, sentant les loups qui se rapprochaient, et proche de la fin de son épreuve, l'indien, en qui la jolie jument avait toute la confiance possible et inimaginable, et qui devait rester à ses côtés jusqu'à sa mort, la laissa attachée et s'enfuit à pied, afin que "ses jambes" servent de diversion et calme l'appétit des loups.

Oh, pas d'inquiétude. Satinka réussie à se détacher, à échapper aux loups et même à retrouver le camp ! Mais son indien, quant à lui, ne revint jamais. En rentrant au campement seule, la jument alezane fut accueillie par les pleurs des femmes et le mépris des autres équidés, mère comprise, la prenant pour la honte de la famille, et son père ayant disparu. Alors, la jument se mit à les haïr en retour. Une véritable haine à l'égard de cette tribu. Quant à celle-ci, il était interdit de monter le cheval d'un autre, encore plus d'un défunt, et elle fut relâchée, livrée trop tôt au monde extérieur.

C'est à bout de force que la jeune jument tomba sur celui qui allait devenir son meilleur ami. Un allemand, Ludwig, le sergent de la Cavalry qui avait perdu son grand frère quelque temps plus tôt, tué par ces mêmes indiens. Mais Ludwig n'était pas rancunier et, quoique extrêmement triste, tout deux s'aidèrent mutuellement à pardonner... Car il le fallait bien, non ?





Fiche codée par Umi sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
http://snake-test.forumgratuit.org
 
Prez Satinka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma prez`
» Prez beaboy74 (allias bibi)
» Prez Furyous
» Commande Générateur de présentation
» Prez de Divin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Snake test :: Votre 1ère catégorie :: LA. :: Présentations-
Sauter vers: