I'm not crazy ; My reality is just different than your
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Présentation Skelton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snake
La nature se rit des souffrances humaines
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Présentation Skelton   Jeu 10 Aoû - 23:00



Skelton Morgensen

My poor mother
begged for a sheep
but raised a wolf.


INFORMATIONS GÉNÉRALES

ϟ CAMP - Neutre, Moldu qui plus est
ϟ SEXE - Homme
ϟ ÂGE - 31 ans
ϟ MÉTIER - Barman - traine un peu trop dans les magouilles à ses mauvaises heures.
ϟ NATIONALITÉ - Américaine - origines scandinaves et britanniques.
ϟ AVATAR - Colin O'donoghue


LE CARACTÈRE DE TON PERSO

J'ai pas d'père, j'ai pas d'mère. Je m'suis fais tout seul.
Voila une des phrases fétiches de Skelton, quand on lui demande d'où il sort - et là dessus, il n'a pas tout à fait tort.

Indépendant et intenable depuis son enfance, le caractère que Skelton traîne aujourd'hui est le fils bâtard de longs vagabondages solitaires et d'un refus d'autorité, lui donnant une apparence de sale type insensible. Eeeet, ça non plus, c'est pas totalement faux.

Pour se protéger de la vie et de ses aléas, Skelton s'est rapidement forgé une carapace qui s'est endurcie au fil des années - et cette chose qui était sensée le protéger le traîne aujourd'hui vers le fond, le rendant méfiant et détaché des gens, possessif, jaloux et égoïste, n'hésitant pas à manipuler les gens ou a en violenter si besoin.

En réalité, Skelton s'était toujours vu comme un loup solitaire. Fier et pourtant sournois, malin et pourtant fonceur, immobile mais prêt à mordre. S'aveuglant pour se voir fort, pour éviter de se voir chien errant, sans maître et sans amis, se démerdant pour survivre comme il peut... L'idée d'être obligé de demander de l'aide à qui que ce soit le dégoûte à un point inimaginable, ébranlant sa fierté et sa vision de lui-même : mais il sait être reconnaissant et connaît la valeur d'un service... Oh et, il est rancunier. Juste pour info.

A vrai dire, la seule personne ayant réellement réussi à passer outre cette carapace pour découvrir le bon fond de Skelton n'est autre que son chien Chronos, auquel il est particulièrement attaché - et prouve malgré lui à tout le monde qu'il est capable de bons sentiments (il faut bien que ça fuite).

Cependant, depuis qu'il est sortit de l'hôpital, Skelton se sent... différent. Il ne saurait expliquer à quoi cela est dû, mais son agressivité et sa mauvaise humeur n'ont de cesse d'augmenter, crise de nerf par crise de nerf, et les changements qui s'opèrent lui font... peur. Pourquoi ces envies bizarres et cette sensation de ne plus être seul ?

Une peur panique qui ne le rend que plus colérique...
Satané cercle vicieux.


POURQUOI CE CAMP ?

Skelton n'a qu'un intérêt, le sien, et qu'une loi, la sienne. Depuis son enfance, passé seul à avancer et vivre là où il pouvait, Skelton a développé une très forte autonomie et s'attache peu à des causes particulières, qu'elles soient justes ou non. Quand les sorciers se sont révélés au monde entier, le jeune homme avait alors 22 ans. Un gars de 22 ans qui avait quitté l'enfance avant d'en connaitre les rêves et à qui on venait d'annoncer "non, la magie c'est pas des conneries, on existe bel et bien".

Comme beaucoup, Skelton se tint loin des problèmes et des différents entre les sorciers et les - comment ils se retrouvaient appelés maintenant ? ah oui - et les moldus. Il avait ses propres emmerdes à régler et ce n'était pas l'apparition de gens avec des baguettes et de vieux habits qui allaient le rendre généreux et l'empêcher de faire ce qu'il avait toujours fait toute sa vie : survivre à ce qu'on lui mettait en travers du chemin.

Bien qu'il n'ai jamais apprécié les sorciers - il ne sait toujours pas pourquoi d'ailleurs, est-ce parce qu'ils lui sont totalement inconnus ? Parce qu'ils firent voler en éclats leur réalité ? Ou simplement à cause d'une jalousie viscérale qu'il n'était jamais parvenue à voir ni extérioriser ? enfin bref. Skelton a décidé de rester en dehors de tout ça. Il ne se mêle pas de leurs affaires, ils ne se mêlent pas des siennes, et tout est bien qui finit bien.

C'était sans compter la mauvaise rencontre qu'il a fait un soir qu'il rentrait chez lui, après avoir donné une correction à un des clients à la liste de crédits un peu trop longue. Les blessures que Skelton a reçu l'ont changé, et s'il ne sait pas encore à quel point cela est vrai, il a fini par comprendre que cela devait avoir un rapport avec toutes ces choses bizarres que font et sont les sorciers ; oh, des blessures il en avait reçu toute sa vie, alors s'il pouvait assurer que quelque chose n'allait pas, ce que c'était bien le cas...

Neutre pour le moment, ne cherchant même pas à savoir en quoi consiste les autres groupes, Skelton cherche à comprendre ce qui lui arrive et se révolte à la simple idée qu'il risque bel et bien d'avoir besoin de ces fameux sorciers.


10 ANECDOTES SUR TON PERSO


  1. Skelton, c'était le rejeton d'un soldat et d'une pauvre femme un peu perdue mais courageuse - assez pour échapper à son époux, pas assez pour tenter de récupérer son gosse. Il est envoyé à l'école militaire, fugue, cherche à retrouver sa mère, la retrouve, décide qu'elle n'a jamais existé, et débute sa vie à New-York comme il peut. Il a désormais trouvé une certaine stabilité dans sa vie. Enfin...

  2. Tiens, à ce propos, je vais vous parler de ces parents parce que sinon, il le fera jamais. Le père de Skelton était un militaire très strict qui, dès qu'il obtint la garde de son fils, le colla en école militaire. Le gosse y resta jusqu'à ses 15 ans, ayant peu de nouvelles de son père en mission ni de sa mère, ombre quasiment invisible et ayant manqué à toute son enfance. Un jour, une lettre : plus de père. Après cela, Skelton décida de faire le mur et de partir à la recherche de sa mère. Il trouva une femme fatiguée par les années et rongée par la tristesse. Ayant passé son enfance à imaginer en cette figure maternelle absente quelque chose de presque divin, Skelton se prit la réalité en face comme on apprend que la fée des dents, c'est les parents. Il abandonna rapidement sa mère à son triste sort, décidant de partir du principe qu'il n'avait jamais eu de géniteurs - c'était un peu le cas, de toute manière. Jeune délinquant, il survit comme il pu et se démerda tout seul, comme d'habitude.

  3. Skelton est fier de son physique, et sait que cela peut être un atout certain, n'hésitant pas à en abuser. Des cheveux bruns foncés virant au noir, des yeux bleus ; une musculature moyenne, développée par les années de survie - le bras droit couvert par un tatouage de plus en plus ironique... Cela dit, depuis son attaque dans la ruelle, son corps porte sur le bras et le torse des traces de morsures et griffures.

  4. Un soir qu'il revenait d'une bagarre avec un client un peu trop ennuyant, Skelton s'est fait attaquer par ce qu'il a prit pour un énorme chien. Transféré dans un état critique à l’hôpital, il en est enfin sortit - au détriment de frais d'hospitalisation ahurissants et d'un attrait particulier pour la viande saignante, entre autre... Skelton ne le sait pas encore, mais il est désormais atteint de lycanthropie : survivant miraculé, le voila désormais transformé en loup-garou et mêlé de force à un monde qu'il apprécie bien peu. Le nouveau lycan n'a cependant pas encore subi sa première transformation en loup-garou, qui ne saurait tarder.

  5. A ce propos : comme dit plus haut, Skelton a énormément de mal avec l'idée même que la magie puisse exister, malgré les années et les tentatives d'adaptation. Il a connu un monde sans cela et préférera toujours chercher une explication logique et terre à terre avant de se pencher sur le reste.'

  6. Skelton boit, Skelton fume, Skelton vole parfois, Skelton partage ses nuits avec des femmes qu'il oublie, incapable d'après lui de parvenir à créer une vraie relation. S'il se croit un peu plus stable qu'avant... Disons qu'il a réussi à se poser dans la ville de lumière, mais que s'il doit partir du jour au lendemain, rien ne le retient réellement, pour le moment.

  7. Skelton vit actuellement dans un petit appartement de Brooklyn, aux divers frais payés entre autre par la prime reçue à la mort de son père, son boulot et les diverses petites magouilles qu'il a accepté de faire... En parlant de ces fameux boulots : traînant le plus souvent là où il ne faut pas et n'hésitant pas à agir, Skelton sert parfois de videur au bar, mais des connaissances viennent bien souvent le voir pour... corriger quelqu'un, récupérer de l'argent... S'il n'a jamais tué depuis qu'il est à New-York, on ne compte plus le nombre de combat qu'il a mené dans des rues mal éclairées pour des gens aussi peu fréquentables que le bar où il travaille.

  8. Le moldu n'est pas vraiment au courant de ce qui se passe entre les différents groupes, les humains et les sorciers, tout ça... Pour la simple raison que le sujet l'énerve et, par défaut, ne l'intéresse pas. Il ne se renseigne pas vraiment, ne fréquente que des humains et, s'il sert les sorciers s'étant aventurés jusque dans le bar où il travaille, aura toujours tendance à s'éloigner d'eux et ne pas leur adresser la parole plus que nécessaire. Il ne s'explique pas vraiment ce sentiment et cette réaction.

  9. Chronos. Laissez moi vous parler de Chronos. Ce chien partage la vie de Skelton depuis quelques années déjà, chiot abandonné retrouvé dans la rue et qu'il a malgré lui décidé d'adopter. Aujourd'hui, le chien a 5 ans. C'est un colley tricolore mâle relativement sage et toujours une source d'étonnement tant il semble à l'opposé de son maître. Ouais, c'est un peu le privilégié relationnel de Skelton. Cependant, depuis que son maître est rentré de l’hôpital, le chien a adopté un caractère presque craintif qu'on ne lui avait jamais vu avant...

  10. Skelton aime écrire. Je sais, je sais, ça peut paraître étonnant quand on voit le personnage. Mais le lycan possède bel et bien une vieille machine à écrire chez lui et s'en sert dès que l'inspiration lui vient pour écrire une histoire, une envolée lyrique, un souvenir ou que sais-je encore - ses écrits sont précieusement gardés pour certains, brûlés sans ménagement pour d'autres : mais, aussi bien que les visiteurs se font très rares chez lui, peu sont ceux qui ont pu mettre la main sur des écrits ou sur sa collection de livres qu'il conserve chez lui.






Revenir en haut Aller en bas
http://snake-test.forumgratuit.org
 
Présentation Skelton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de ACR38
» Présentation d'aspirine
» Présentation de Salim
» Rubrique présentation... présentons nous!
» Présentation d'un petit suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Snake test :: Votre 1ère catégorie :: LA. :: Présentations-
Sauter vers: